Partager sur Facebook Twitter Partager sur Google Plus
Photo SDIS 05Photo SDIS 05

Briançon : l’enquête sur l’incendie de l’ancienne usine de la Schappe classée sans suite

11 Mar 2015 - 17:00

Le procureur de la République de Gap, Raphaël Balland, a décidé de classer sans suite l’enquête préliminaire diligentée par les policiers du commissariat de Briançon, à la suite de l’incendie qui a dévasté l’ancienne usine de la Schappe, à Briançon, dans la nuit du 5 au 6 octobre dernier. L’enquête a bien établi qu’il y avait eu une intervention humaine dans son déclenchement, mais aucun suspect n’a pu être identifié.

Deux experts du laboratoire de Marseille  de l’Institut national de la police nationale (INPS) étaient venus sur place le matin même de l’incendie. « Leur rapport a conclu à l’existence d’un seul foyer initial qui, en l’absence d’électricité, de travaux et d’événement météorologique (foudre), a nécessairement trouvé son origine dans une intervention humaine », relève le procureur. « Ni cette expertise, ni les investigations et auditions diligentées par la brigade de sûreté urbaine (BSU) du commissariat de Briançon n’ont permis de déterminer si cette intervention humaine était volontaire ou involontaire, ni d’en identifier le ou les auteurs. »

Le classement sans suite au motif « auteur inconnu » met un terme à l’enquête pénale sur la recherche des causes de cet incendie. Toutefois, « le parquet comme les enquêteurs restent attentifs à toute information qui pourrait être portée à leur connaissance sur les causes de cet incendie », précise M. Balland dans un communiqué.

(Photo d’archives Sdis 05)


+ Sur le même sujet...