Partager sur Facebook Twitter Partager sur Google Plus
Avalanche

Avalanche des Ecrins : deux guides autrichiens placés en garde à vue

2 Avr 2015 - 19:01

[sam_ad id= »17″ codes= »true »]

Deux guides de haute montagne autrichiens, qui encadraient le groupe de randonneurs qui a été emporté par une avalanche ce mercredi après-midi et dont trois membres ont été tués et un quatrième blessé, ont été placés en garde à vue par les gendarmes du PGHM de Briançon, ce jeudi, en fin de matinée. Ce jeudi matin, les sept randonneurs indemnes, qui ont passé la nuit au refuge des Ecrins, ont pu être héliportés vers l’hôpital de Briançon grâce à l’amélioration des conditions météorologiques. Les deux guides se trouvaient parmi eux. Rappelons que deux Autrichiens de 22 et 23 ans et un Italien de 24 ans sont décédés dans l’avalanche survenue à Pelvoux. La victime blessée est toujours hospitalisée au CHU de Grenoble. Son état de santé demeure incertain, puisqu’elle est toujours dans le coma.

Le procureur de la République de Gap, Raphaël Balland, précise que la garde à vue a été décidée « compte tenu des délais prévisibles des auditions et de la nécessité de recueillir dans le même temps de nombreux témoignages, et afin de leur faire bénéficier au maximum de leurs droits. En effet, le code de procédure pénale prévoit que, lorsqu’il existe à l’encontre d’une personne, une ou plusieurs raisons plausibles de soupçonner qu’elle a participé à la commission d’une infraction punie d’une peine d’emprisonnement, elle doit bénéficier d’un certain nombre de droits, dont celui d’être assisté par un avocat. En l’espèce, le délit d’homicide involontaire fait encourir une peine maximale de trois ans d’emprisonnement. »

Le gendarmes du PGHM de Briançon et de la brigade de recherches de la compagnie de Briançon ont procédé à de nombreuses auditions, ce jeudi, y compris de personnes qui n’appartenaient pas à ce groupe mais qui ont assisté à l’avalanche.

Les familles de victimes sont arrivées à Briançon ou étaient en cours d’acheminement, ce jeudi après-midi.

(Photo Olivier Milleville/H’Actu Presse)


+ Sur le même sujet...