Partager sur Facebook Twitter Partager sur Google Plus
Antenne téléphone Puymaure

Téléphonie mobile : 19 communes des Hautes-Alpes sont encore des zones blanches

Un courrier de la secrétaire d’Etat en charge du numérique, Axelle Lemaire, adressé à la sénatrice Patricia Morhet-Richaud qui sollicitait des mesures à ce sujet, vient de l’annoncer : les centres-bourgs de toutes les communes haut-alpines auront un accès à la téléphonie mobile d’ici la fin 2016 et un accès à l’internet mobile (3G) avant la-mi 2017. En fait, cet engagement a été pris par les quatre opérateurs mobiles nationaux (Orange, SFR, Bouygues et Free) lors d’une réunion provoquée en mai dernier par le ministre de l’Economie, Emmanuel Macron, et Axelle Lemaire. Pour assurer l’application de ces deux mesures, l’Arcep (Autorité de régulation des communications électroniques et des postes) disposera d’un pouvoir de sanction en cas de non-respect des objectifs par les opérateurs.

Il existe à ce jour 160 zones blanches identifiées en France, dont 19 sont situées dans les Hautes-Alpes (et 13 dans les seuls pays du Buëch), selon l’Arcep. Et cette liste pourrait être incomplète, puisqu’un recensement va être réalisé dans les prochains mois sous l’autorité des préfets, afin d’actualiser la liste des communes concernées. Les opérateurs devront également apporter un service d’accès mobile à internet (3G) aux 2200 communes aujourd’hui non couvertes avant la mi-2017.

Voici les 19 zones blanches de la téléphonie mobile identifiées dans les Hautes-Alpes, à ce jour, par l’Arcep :

  • BARRET-LE-BAS
  • BRUIS
  • CERVIERES
  • CHATEAUNEUF-D’OZE
  • LA CLUSE
  • CREVOUX
  • ETOILE-SAINT-CYRICE
  • LA CHAPELLE-EN-VALGAUDEMAR
  • LA HAUTE-BEAUME
  • LES INFOURNAS
  • MONTMORIN
  • LA MOTTE-EN-CHAMPSAUR
  • ORPIERRE
  • LA PIARRE
  • SAINTE-COLOMBE
  • SAINTE-MARIE
  • SAINT-PIERRE-AVEZ
  • SALERANS
  • VILLAR-LOUBIERE


+ Sur le même sujet...