Partager sur Facebook Twitter Partager sur Google Plus
cols réservés

Cols réservés : quatre dates déjà fixées pour les cyclistes en juillet 2016

9 Sep 2015 - 22:21

L’opération Cols réservés, qui permet aux cyclistes de réaliser l’ascension de cols mythiques des Hautes-Alpes alors que la circulation automobile y est interdite, a été un bon cru, cette année, malgré l’absence du Galibier. Le col, qui constitue l’un des palliatifs à la fermeture du tunnel du Chambon pour l’accès à la Haute Romanche, avait été de ce fait retiré de l’opération. Au total, ce sont plus de 1500 cyclistes qui se sont frottés à l’Izoard, à Agnel, au Granon, aux montées de Risoul, de Chabre ou de Céüse, au Pommerol, au Colombis ou au Noyer.

Face à cet engouement, les premières dates des «cols réservés 2016», proposées par Serre Chevalier Vallée, sont d’ores-et-déjà fixées : les Fonts de Cervières (4 juillet), le Galibier (5 juillet), le Granon (6 juillet) et l’Izoard (7 juillet).

Créé en 1997, cet événement vélo original, s’est installé progressivement dans le paysage haut-alpin, devenant un rendez-vous classique du calendrier estival, attendu par des milliers d’amateurs. Son organisation est désormais confiée aux offices de tourisme et mairies des territoires concernés, avec l’accompagnement de l’agence de développement des Hautes-Alpes.

Les grands cols mythiques sont de véritables portes d’entrée pour les Hautes-Alpes, tant en termes de notoriété (grâce notamment au Tour de France ou au Giro) que pour la fréquentation touristique qu’ils génèrent (fréquentation par les cyclistes, mais aussi par les motos, les voitures…). D’où le fait qu’ils soient identifiés comme des sites stratégiques dans le Schéma de développement touristique du Département.


+ Sur le même sujet...