Partager sur Facebook Twitter Partager sur Google Plus
Savines-le-Lac proximité4

Savines-le-Lac : le commerce de proximité sait dépasser la saisonnalité

10 Sep 2015 - 10:47

La proximité, c’est un choix, c’est VOTRE choix. C’est le message que la fédération départementale des associations de commerçants et d’artisans et la CCI des Hautes-Alpes ont choisi de vous faire passer. Pourquoi choisir d’acheter local, chez les commerçants de votre commune, de votre département ? Il y a au moins dix bonnes raisons : acheter local, c’est protéger notre économie, une garantie de fraîcheur, de vivre en harmonie, la compétence à portée de main, de vivre des relations au quotidien, de faire vivre l’économie locale, un service, de faire vivre le terroir, de faire vivre l’écologie, un gain de temps. Des commerçants se battent pour faire vivre l’économie locale. Jusqu’à la fin de l’année, nous vous proposons de découvrir comment.

Savines-le-Lac, ses plages, son pont qui traverse Serre-Ponçon, son patrimoine du XXème siècle, ses « mercredis de feu »… Le village vit au rythme du tourisme estival, particulièrement dense. Et les commerçants savinois savent s’y adapter, en offrant une large gamme de services aux estivants et en renforçant bien souvent leur personnel pour répondre à une demande qui explose en saison. Mais Savines-le-Lac, ce sont aussi 1150 habitants qui vivent là à l’année et qui ont la chance de bénéficier d’un tissu commercial dense.

Avec sa spécificité de commune à forte saisonnalité, Savines-le-Lac compte ainsi de nombreux commerces permanents. « Les trois quarts de nos 25 adhérents sont ouverts toute l’année », indique Sophie Meynet, pharmacienne et présidente de l’association des commerçants. « C’est vraiment un exemple du commerce de proximité », relève Christelle Masse, qui tient le bar-restaurant « Chez Barulo ». « Nous avons toute la base pour qu’un retraité qui habite à Savines-le-Lac n’ait pas besoin d’aller ailleurs : commerces alimentaires, pharmacie, professionnels de santé, souvenirs, plusieurs restaurants… Il y a d’ailleurs beaucoup de personnes qui viennent s’installer ici car il y a tous ces services. »

L’association de commerçants met l’accent sur les animations hors-saison « pour favoriser le contact avec la population », sachant que « la commune et l’office de tourisme organisent de nombreuses manifestations en été », souligne Mme Meynet. Un rendez-vous a lieu à Pâques, à destination des enfants, les rencontres du chocolat sont organisées début décembre…

Une appli mobile pour les commerçants savinois

Autre innovation de l’association, la création d’une appli pour les smartphones : « Le but, c’est de localiser les commerçants adhérents, de proposer l’agenda des animations et de faire passer des messages, des promotions aux clients qui la téléchargent », explique Sophie Meynet. « La priorité, c’était les touristes, pour qu’ils puissent voir l’offre commerciale », note Christelle Masse. « Mais nous visons aussi les gens qui vivent là à l’année, en proposant les numéros utiles, l’agenda… Nous avons une nouvelle génération de commerçants qui arrivent, qui ont des idées et qui sont ouverts sur les nouveaux outils. »

La clé, c’est aussi « qu’on s’entend bien et qu’on se soutient entre commerçants », précise Carole Le Bars, qui tient une boutique de souvenirs originaux et de produits régionaux. Son commerce fonctionne bien en été et en décembre, mais les affaires sont difficiles hors-saison : « Mon but, c’était de travailler avec les locaux pour leurs cadeaux en proposant des produits de qualité autour des senteurs et des produits régionaux notamment. J’ai aménagé des coins pour les enfants, pour les jeunes femmes, pour les hommes… Je subis la concurrence de la grande distribution, y compris sur les produits régionaux. Mais je pense qu’on va revenir au petit commerce car on a besoin de contact. Le commerce, ce n’est pas que pour encaisser ! »

Pour Sophie Meynet, « la campagne sur le commerce de proximité est extrêmement importante car elle montre aux gens que leur manière de consommer a des conséquences directes sur la mort des commerces et des villages. »


+ Sur le même sujet...