Partager sur Facebook Twitter Partager sur Google Plus
Bertrand Pasquier

Gap : Bertrand Pasquier s’est tué en wingsuit dans la Chartreuse

10 Oct 2015 - 11:51

[Mis à jour le 12 octobre]
Bertrand Pasquier, qui allait avoir 37 ans dans quelques jours, s’est tué ce lundi en sautant en wingsuit depuis une falaise proche du fort du Saint-Eynard, en Chartreuse (Isère). La disparition de ce spécialiste de base-jump, dont il avait été un pionnier à la Réunion, où il vivait, et de parachutisme, avait été signalée, lundi soir, par sa mère, Françoise Lissy, au commissariat de police de Gap, sachant qu’il n’avait pas donné de nouvelles alors qu’il avait indiqué partir faire un saut de base-jump en Isère. L’information n’a été transmise que ce jeudi au secours en montagne de l’Isère. A partir des recherches entreprises pour localiser son portable, sa voiture a en effet été retrouvée par les gendarmes et les CRS des Alpes ont localisé son corps au pied d’une falaise de 200 mètres, ce jeudi vers 17h30. La voile de sa combinaison de wingsuit ne se serait pas ouverte.

Fils de Françoise Lissy et de Philippe Pasquier (fils du styliste Gérard Pasquier), Bertrand Pasquier était notamment le beau-fils de Pascal Lissy, ancien adjoint au maire de Gap, et le frère de Guillaume Lissy, conseiller départemental de l’Isère. Avec sa compagne Hélène, ils étaient les parents de deux petites filles. Nous adressons nos sincères condoléances à sa famille et à ses proches.

Une cérémonie aura lieu au crématorium des Alpes du Sud, à Gap, ce jeudi 15 octobre à 14h.