Partager sur Facebook Twitter Partager sur Google Plus
Joël Giraud et Karine Berger (photo d'archives).Joël Giraud et Karine Berger (photo d'archives).

Karine Berger et Joël Giraud défendent ensemble une mesure pour les Maisons de santé

5 Nov 2015 - 15:18

Dans le cadre de l’examen du projet de loi de finances pour 2016, les deux députés des Hautes-Alpes, Karine Berger (PS) et Joël Giraud (PRG), ont défendu un amendement visant à exonérer de taxe foncière et de taxe d’aménagement les collectivités qui réalisent des maisons de santé. Les communes seront dégagées de la taxe foncière de façon permanente, dès lors qu’elles montreront que les revenus issus de la location servent uniquement au remboursement des frais de construction et de fonctionnement. Cet amendement, adopté par la commission des finances, doit maintenant être confirmé par l’Assemblée nationale.

Dans les Hautes-Alpes, ces maisons de santé permettent d’attirer de nouveaux médecins dans des vallées parfois isolées et de répondre aux problèmes d’accès aux soins. Depuis 2011, cinq MSP sont installées : l’une à Aiguilles-en-Queyras, une autre à L’Argentière-la-Bessée et trois dans le Champsaur-Valgaudemar. Trois autres projets de MSP devraient voir le jour dans le Guillestrois, le Rosanais et la Vallouise.

« La lutte contre les phénomènes de désertification médicale est un enjeu prioritaire pour nos territoires ruraux et de montagne, déclare Mme Berger dans un communiqué. Je me félicite d’avoir défendu et fait adopter cet amendement. Il va permettre l’augmentation de pôles de santé, d’optimiser l’offre de soins pour une approche globale de santé pour notre territoire. »

Photo d’archives

 


+ Sur le même sujet...