Partager sur Facebook Twitter Partager sur Google Plus
Consultation Lettret

Lettret : une quasi-unanimité contre la fusion avec l’agglomération gapençaise

12 Nov 2015 - 9:42

A la question « Approuvez-vous la carte intercommunale proposée par le préfet, qui prévoit notamment la fusion de la communauté de communes de Tallard-Barcillonnette avec la communauté d’agglomération Gap en + grand? », la réponse des habitants de Lettret est nette : c’est non à 98%. Sur les 167 inscrits de la commune, 101 ont pris part à cette « consultation publique » organisée sur quinze jours, soit une participation de 60,48%. Le dépouillement effectué ce mardi soir a révélé un bulletin nul, 98 bulletins « non » et seulement deux bulletins « oui ». A l’issue du dépouillement, le conseil municipal de Lettret a émis un avis défavorable au projet du préfet.

A l’origine de cette initiative, le maire de Lettret, Rémy Oddou, par ailleurs conseiller départemental de Tallard, n’avait pas caché qu’il voterait lui-même contre cette fusion : « On nous demande de nous prononcer sur une fusion sans que nous connaissions les conséquences fiscales (notamment la perte du reversement de contribution foncière des entreprises à la commune de Lettret) et les bénéfices en termes de services publics. Je suis d’accord pour étudier un rapprochement avec l’Avance et le Pays de Serre-Ponçon. Pour moi, il faut laisser Gap consolider le fonctionnement de l’agglomération, qui est encore toute jeune. »

« Avec plus de 60% de participation, au moins, c’est clair! », commente Rémy Oddou, ce jeudi. En rappelant à ses collègues maires que si les conseils municipaux ne se prononcent pas avant le 15 décembre, leur avis sera réputé favorable. « Ceux qui ne se prononcent pas doivent être conscients que leur avis sera favorable. Peut-être est-ce le cas pour certains, mais il est quand même triste que des élus n’osent plus assumer leur choix devant la population… »


+ Sur le même sujet...