Partager sur Facebook Twitter Partager sur Google Plus
Neige

Déneigement : le blocage du 27 décembre 2014 sur les routes « ne doit plus arriver »

14 Déc 2015 - 21:59

Réunion viabilité stationsLe 27 décembre 2014, après un épisode neigeux intensif à une période de forte affluence sur les routes, quelque 2000 naufragés avaient dû être hébergés d’urgence dans les gymnases, salles des fêtes et autres casernes des Hautes-Alpes. Le souvenir de cette journée, qui avait eu des conséquences encore plus sévères en Savoie, est bien présent dans les services du Département et de l’Etat. Et c’était la raison d’une réunion qu’ils avaient coorganisée, ce lundi matin à Gap, en présence des exploitants de routes, des maires de stations, des responsables de remontées mécaniques et d’offices de tourisme…

« La question que nous devons nous poser maintenant, c’est comment nous organiser pour que ça ne se reproduise plus », explique Marcel Cannat, vice-président du Conseil départemental en charge des déplacements. « L’ensemble des services a tiré les conséquences de ce qui s’est passé l’an dernier et la coordination semble beaucoup mieux engagée, estime Matthieu Doligez, directeur de cabinet du préfet. Je retiendrai particulièrement que la transmission d’information sur ce type d’épisode doit se faire par tous les acteurs et que les stations aussi ont un rôle de proximité à jouer en ce qui concerne les accès routiers. Le maître-mot reste l’anticipation et je pense que nous sommes tous d’accord sur le fait que ça ne doit plus arriver.»

Marcel Cannat appelle aussi à la vigilance des forces de l’ordre « pour que le chaînage des véhicules soit effectif. Parce que certains prennent le droit de s’engager sur des routes de montagne sans aucun équipement et c’est ce qui crée des blocages. Il faut donc, en attendant une éventuelle législation rendant les pneus spéciaux obligatoires en hiver dans toute la France, que les véhicules soient équipés bien en amont des difficultés.»


+ Sur le même sujet...