Partager sur Facebook Twitter Partager sur Google Plus
Des manifestants sont restés toute la journée de mardi sur le toit des locaux de RTE à Saint-Crépin (photo Philippe Perrin).Des manifestants sont restés toute la journée de mardi sur le toit des locaux de RTE à Saint-Crépin (photo Philippe Perrin).

Saint-Crépin : une manifestante No THT serait tombée du toit, la gendarmerie nie toute responsabilité

Le collectif No THT, relayé par l’association Avenir Haute-Durance (AHD), affirme, ce jeudi, qu’une manifestante a chuté du toit des locaux de RTE (Réseau de transport d’électricité) à Saint-Crépin, lors de leur occupation, ce mardi. Selon les opposants à la ligne à très haute tension, c’est l’intervention de gendarmes sur le toit, dans la soirée, qui aurait « provoqué l’accident ». Le groupement de gendarmerie nie toute responsabilité dans un éventuel accident et relève que « personne n’a parlé d’une chute sur place » et que « les services de secours n’ont pas été appelés ».

> Pour accéder à la suite de l’article <

choisissez un des abonnements ci-dessous
offre recommandée
Offre 24h
2.00€

Accès à tous les articles pendant 24h


Accès au site à partir des PC, tablettes et smartphones

offre recommandée
Mensuelle
6.00€

Accès à tous les articles pendant un mois


Accès au site à partir des PC, tablettes et smartphones

offre recommandée
Annuelle
27.99

Accès à tous les articles pendant un an


Accès au site à partir des PC, tablettes et smartphones

Pour un achat groupé (entreprises ou service public), nous contacter