Partager sur Facebook Twitter Partager sur Google Plus
Me Olivier Gonnet et les membres de la Chambre des notaires des Hautes-Alpes (photo Madeleine Fauchâtre).Me Olivier Gonnet et les membres de la Chambre des notaires des Hautes-Alpes (photo Madeleine Fauchâtre).

Les « frais de notaires » révisés à la baisse : « C’est inquiétant en zone rurale »

Depuis le 1er mai, les « frais de notaire » sont plafonnés à 10% de la valeur du bien, avec un tarif minimum de 90 euros. Cette mesure aura un impact sur les transactions immobilières de petit montant, moins de 9000 euros selon l’évaluation du Conseil supérieur du notariat, et donc en particulier dans les zones rurales. « C’est très grave », considère Me Olivier Gonnet, président de la Chambre des notaires des Hautes-Alpes. « C’est inquiétant pour l’avenir des offices notariaux en zone rurale. »

> Pour accéder à la suite de l’article <

choisissez un des abonnements ci-dessous
offre recommandée
Offre 24h
2.00€

Accès à tous les articles pendant 24h


Accès au site à partir des PC, tablettes et smartphones

offre recommandée
Mensuelle
6.00€

Accès à tous les articles pendant un mois


Accès au site à partir des PC, tablettes et smartphones

offre recommandée
Annuelle
27.99

Accès à tous les articles pendant un an


Accès au site à partir des PC, tablettes et smartphones

Pour un achat groupé (entreprises ou service public), nous contacter