Partager sur Facebook Twitter Partager sur Google Plus
Douanes

Terrorisme : le gouvernement ne renforcera pas la brigade des douanes de Gap

8 Juin 2016 - 19:16

Les douanes doivent bénéficier du recrutement de 1000 agents supplémentaires en 2017 et 2017 dans le cadre du pacte de sécurité. Mais le gouvernement a annoncé, ce mardi, en réponse à une question de la sénatrice des Hautes-Alpes Patricia Morhet-Richaud que la brigade de Gap ne verrait pas évoluer ses effectifs. Elle n’a pas été « jugée prioritaire eu égard aux objectifs de lutte contre le terrorisme et le contrôle aux frontières », a expliqué Martine Pinville, secrétaire d’Etat au commerce, à l’artisanat, à la consommation et à l’économie sociale et solidaire. La brigade des douanes de Gap continuera donc de fonctionner avec quinze agents (13 équivalents temps plein), « ce qui est cohérent avec sa charge de travail et son volume contentieux ».

« Ces chiffres sont loin de nous satisfaire, a répliqué Mme Morhet-Richaud. L’été, le nombre de cols ouverts à la circulation passe de un à quatre dans les Alpes du Sud. Et, en montagne, il ne faut pas compter en kilomètres, mais en temps de trajet. Nous pourrions payer cher l’insuffisance des moyens. »


+ Sur le même sujet...