Partager sur Facebook Twitter Partager sur Google Plus
Photo d'archives Google Street View.Photo d'archives Google Street View.

Gap : en liberté conditionnelle, il agresse des commerçantes à coups de nunchaku

16 Juil 2016 - 18:57

Un homme de 29 ans, demeurant à Gap, est suspecté d’avoir agressé une commerçante dans son magasin de la rue Jean-Eymar à Gap, et une de ses amies, le samedi 9 juillet vers 8h. Il leur reprochait d’avoir appelé la police en raison d’un comportement perturbant la tranquillité de la rue. Il leur a donné des coups de nunchaku, sans toutefois provoquer d’interruption temporaire de travail, dégradant également la caisse enregistreuse. Le tout alors qu’il était en libération conditionnelle à la suite d’une précédente condamnation… Il a donc été écroué en attendant une éventuelle révocation de sa libération conditionnelle. Il sera jugé le 11 août prochain pour ces faits.

Grâce notamment à la vidéo-surveillance, qui a permis de confirmer les dires des victimes, le suspect a été identifié par la brigade de sûreté urbaine du commissariat de Gap. Placé en garde à vue ce vendredi, il est convoqué devant le tribunal correctionnel pour violences avec arme sans incapacité totale de travail, port d’arme de catégorie D et dégradations légères du bien d’autrui. Il encourt une peine de trois ans d’emprisonnement.

Par ailleurs, le juge de l’application des peines de Gap, saisi par le procureur de la République, a ordonné l’incarcération immédiate de cet individu dans l’attente d’une éventuelle révocation de sa libération conditionnelle sur laquelle il sera statué le 20 juillet.


+ Sur le même sujet...