Partager sur Facebook Twitter Partager sur Google Plus
"Un recours, ça ne coûte rien", a ironisé le préfet Philippe Court."Un recours, ça ne coûte rien", a ironisé le préfet Philippe Court.

Agglo de Gap : le préfet ne redoute pas un éventuel recours en annulation

Le préfet des Hautes-Alpes, Philippe Court, est revenu, ce mardi matin devant la presse locale, sur la validation de la fusion entre la communauté d’agglomération « Gap en + grand » et la communauté de communes de Tallard-Barcillonnette au 1er janvier 2017. C’est le seul projet d’intercommunalité qui n’avait pas obtenu la majorité qualifiée des communes et des populations lors de la consultation des communes concernées. La commission départementale de coopération intercommunale (CDCI) a cependant décidé, vendredi dernier, par 27 voix contre 12, d’entériner la fusion. Pour le préfet, « ce périmètre permet d’avoir un bassin de vie cohérent ». Quant au recours annoncé par le maire de Lettret et conseiller départemental (divers gauche), Rémy Oddou, il n’inquiète pas M. Court.

> Pour accéder à la suite de l’article <

choisissez un des abonnements ci-dessous
offre recommandée
Offre 24h
2.00€

Accès à tous les articles pendant 24h


Accès au site à partir des PC, tablettes et smartphones

offre recommandée
Mensuelle
6.00€

Accès à tous les articles pendant un mois


Accès au site à partir des PC, tablettes et smartphones

offre recommandée
Annuelle
27.99

Accès à tous les articles pendant un an


Accès au site à partir des PC, tablettes et smartphones

Pour un achat groupé (entreprises ou service public), nous contacter


+ Sur le même sujet...