Partager sur Facebook Twitter Partager sur Google Plus
SGDN Philippe Minier Les Orres2

Les Hautes-Alpes présentes en force à Paris pour « Saint-Germain des neiges »

17 Nov 2016 - 22:17

Les 27 stations de sports d’hiver des Hautes-Alpes ont hissé leurs couleurs à Paris, ce jeudi, dans le cadre de l’opération « Saint-Germain des neiges », qui réunit l’ensemble des massifs français à l’initiative de France Montagnes. Jusqu’à dimanche, place Saint-Sulpice et plus largement sur l’ensemble du quartier Saint-Germain, une véritable station éphémère a vu le jour pour la quatrième fois. Un retour en force après l’annulation de l’édition 2015, qui était programmée la semaine suivant les attentats du 13 novembre. L’Île-de-France représente 15% de la clientèle touristique des Hautes-Alpes.

Avec « Saint-Germain des neiges », les Parisiens peuvent retrouver une ambiance montagnarde, avec ses chalets, ses pistes de ski, de biathlon et de luge, son espace bien-être, son jardin des neiges, ses chiens de traîneau et les animations aux flambeaux des moniteurs de l’École du ski français (ESF).

Pour rejoindre Paris, la délégation haut-alpine a emprunté le TGV Milan-Oulx-Paris, à bord duquel l’Agence de développement des Hautes-Alpes a organisé une conférence de presse consacrée à l’accessibilité des stations du département. A Saint-Germain des neiges, des panneaux indiquant « A 5h30 de Paris » ont ainsi vu le jour autour des chalets des stations des Hautes-Alpes. L’Agence de développement met en effet en avant les initiatives qui seront proposées cet hiver pour accéder directement aux stations haut-alpines au départ des gares TGV de Grenoble, Aix et Oulx (Italie) mais aussi depuis les aéroports de Marseille-Provence, Grenoble-Isère ou Turin et même depuis Lyon et Paris.

L’occasion pour Chantal Eyméoud, première vice-présidente de la Région, et Patrick Ricou, premier vice-président du Département et président de l’Agence de développement, d’afficher leur intérêt pour ces initiatives en faveur de l’économie locale, relayées également par la réouverture prochaine du tunnel du Chambon ou à terme, par la mise en service de la ligne TGV Lyon-Turin.


+ Sur le même sujet...