Partager sur Facebook Twitter Partager sur Google Plus
La Grave (3)

Haute-Romanche : 16 entreprises financées pour des projets autour du vélo

5 Jan 2017 - 20:29

Seize entreprises de la Haute-Romanche vont bénéficier de subventions pour mettre en oeuvre des projets destinés à faire de la vallée un véritable lieu de destination et non plus un simple lieu de passage. Ces projets sont plus particulièrement voués à développer l’accueil de la clientèle vélo, jugée stratégique par les opérateurs locaux. Les routes et cols mythiques de la Haute-Romanche offrent un réel potentiel pour attirer une clientèle « vélo » (cyclosportifs, cyclotouristes) qui dispose d’un fort pouvoir d’achat et qui consomme des prestations de qualité.

Ce dispositif fait suite à l’enquête prospective sur la reconversion de la vallée, initiée par la CCI des Hautes-Alpes et dont les conclusions ont été présentées en mai dernier. « Il s’agit de passer d’une économie de cueillette à une économie de conquête », indiquait le cabinet Cibles et Stratégies. La fermeture du tunnel du Chambon et de la RD 1091 en avril 2015 a en effet agi comme un « effet amplificateur » d’une tendance de fond déjà négative pour ce territoire. D’où l’idée d’encourager davantage d’innovation pour reconvertir cette haute vallée.

La répartition des aides de l’Etat a été arbitrée, ce mardi à Villar-d’Arêne, par la commission d’attribution du fonds Chambon, doté de 311.000€. La cellule de veille, constituée à la suite de l’isolement de la vallée par la fermeture du tunnel du Chambon, réunit les services de l’État, les collectivités locales, la CCI, le RSI et l’Urssaf, ainsi que les acteurs de la Haute Romanche.

Les porteurs de projets peuvent être financés jusqu’à 40%, dans la limite de 30.000€. Ces subventions seront complétées par des financements d’actions collectives portées par des associations ou par l’office de tourisme. Par ailleurs, un dispositif formation-action, destiné à permettre aux TPE et PME de la Haute Romanche de mieux appréhender les enjeux et opportunités de la mise en œuvre d’une stratégie numérique, sera mis en œuvre dès janvier. Une vingtaine d’entreprises ont d’ores et déjà adhéré à cette opération collective.

Enfin, la CCI poursuivra son travail de guichet unique pour les entreprises de Haute Romanche fragilisées par plus de 18 mois de fermeture de la RD 1091, rouverte temporairement le 17 décembre dernier grâce au percement d’un tunnel de dérivation.