Comment réussir votre entretien d’embauche ?

0
147
entretien d'embauche

Comment se préparer à un entretien d’embauche ? Que faut-il absolument éviter de dire et de faire ? Nous vous donnons ici des conseils et des astuces utiles pour passer un entretien d’embauche en toute confiance.

Avant l’entretien – la préparation

La bonne préparation à l’entretien d’embauche – conseils

Lorsque vous vous préparez, concentrez-vous d’abord sur les questions essentielles, soyez prêt à répondre aux questions incontournable en entretien et essayez de vous renseigner sur l’offre d’emploi, l’entreprise et votre équipe potentielle, même si vous ne postulez qu’à une mutation interne. Avec des connaissances qui vont au-delà des lieux, des produits et du nombre d’employés, vous commencerez l’entretien bien préparé :

  • Qui sont les concurrents de l’entreprise ?
  • Quelle est l’image de l’entreprise/des entreprises véhiculée par le travail de publicité et de relations publiques ?
  • Quelle est la culture d’entreprise, la philosophie de l’entreprise et l’attitude à l’égard de sujets tels que la charité, la protection de l’environnement et la politique familiale ?

Il ne faut pas sous-estimer non plus l’organisation liée au trajet! Cela peut sembler banal, mais prévoyez suffisamment de temps, quelles que soient les conditions météorologiques, au cas ou vous rencontrez un souci de train ou vous retrouvez dans un embouteillage. Si, malgré une préparation minutieuse, vous êtes retardé pour une raison quelconque, informez votre recruteur en temps utile.

Les objectifs du recruteur lors de l’entretien d’embauche

Pour vous préparer à l’entretien, essayez de vous mettre à la place du recruteur. Lors de l’entretien, vous devez notamment convaincre le recruteur des trois aspects suivants :

  • Est-ce que je peux bien m’intégrer dans l’entreprise et l’équipe ? Ai-je bien interprété l’offre d’emploi ?
  • Ai-je les aptitudes et les compétences nécessaires pour l’emploi proposé ?
  • Est-ce que je fais preuve de la motivation nécessaire pour apporter une valeur ajoutée à l’entreprise ?

Votre première impression grâce au code vestimentaire et au langage corporel

Non seulement vos connaissances spécialisées, mais aussi votre apparence générale lors de l’entretien d’embauche devraient répondre à la question du responsable des ressources humaines : vous intégrez-vous dans l’entreprise ? Il faut également s’habiller correctement lors de l’entretien : avec des vêtements discrets, vous êtes généralement du bon côté. Malgré le code vestimentaire de l’entretien, vous devez également vous sentir à l’aise dans les vêtements choisis. En ce qui concerne les bijoux, le parfum et le maquillage, la règle générale est la suivante : moins, c’est mieux !

Mais il n’y a pas que les vêtements qui sont l’expression de votre personnalité, les gestes et les expressions du visage vous donnent une apparence naturelle et sympathique. Les mouvements des mains, le contact visuel et la voix contribuent également au langage corporel.

Agir contre la nervosité grâce à une bonne préparation

Il existe également des moyens de faire face au stress lors de l’entretien d’embauche – comme les techniques de respiration, le fait de ne pas boire le café du matin ou de porter un petit porte-bonheur. Des conseils concrets contre la nervosité lors de l’entretien peuvent permettre de mieux contrôler la conversation et de renforcer la confiance en soi.

L’entretien d’embauche – la procédure typique

1. la salutation

Le premier contact lors de l’entretien d’embauche est à 99 % une courte poignée de main avec le responsable des ressources humaines. Dès que vos mains se touchent pendant 2 ou 3 secondes, le recruteur se fait une première impression à votre égardÉtablissez un contact visuel et présentez-vous par votre nom. Évitez une première apparition trop mouvementée ou de vous asseoir sans qu’on vous le demande.

2. discussion générale

Restez calme, détendu et poli avec un langage corporel et des expressions faciales positives. Profitez de ces premières minutes pour aborder des sujets de discussion divers et prenez une grande respiration avant que les questions ne commencent.

3. une brève présentation

Le responsable des ressources humaines veut en savoir plus sur vous que ce qui apparaît dans votre CV. Par conséquent, n’énumérez pas les différentes étapes de votre CV, mais mettez en évidence vos expériences, vos qualifications et vos intérêts principaux.

4. l’entreprise se présente

La manière de se présenter de vos interlocuteurs peut varier considérablement. Certains se présentent uniquement par leur nom et s’attendent à ce que vous ayez fait des recherches sur tout le reste à l’avance. D’autres parlent de leur propre travail et de l’entreprise pendant quelques minutes pour vous donner une meilleure impression. Écoutez très attentivement ici, car vous pouvez également recueillir de nouvelles informations pour des demandes ultérieures.

5. temps pour les questions approfondies

Suivent des questions classiques sur la carrière professionnelle du candidat, ses objectifs et projets de carrière, ses intérêts et attitudes ou ses forces et faiblesses personnelles. Mais maintenant, assurez-vous aussi que vous répondez réellement aux questions et que vous ne racontez pas les choses auxquelles vous avez pensé auparavant.

6. la phase d’enquête

« Des questions ? » – Oui, oui, et oui devrait être votre réponse. Des demandes judicieuses vous donnent l’occasion de démontrer votre intérêt et vos connaissances.

7. fin de la conversation et au revoir

Les derniers moments de l’entretien peuvent laisser une impression décisive sur le recruteur. Renseignez-vous avec intérêt sur la suite de la procédure de recrutement, si celle-ci n’a pas encore été clarifiée. Ne quittez pas la pièce immédiatement, mais restez fidèle à votre impression générale positive jusqu’à la fin – avec un sourire et une poignée de main initiée du recruteur.

Pendant l’entretien – les meilleures astuces

Présentation habile de soi-même pendant la conversation

L’ensemble de la préparation doit vous permettre d’être le plus de calme possible, afin que vous puissiez vous concentrer pleinement sur les petits détails de l’entretien. Une apparence naturelle et confiante peut envoyer les bons signaux à votre interlocuteur. Concentrez-vous sur votre effet à travers les gestes et le langage corporel. Pour une présentation parfaite de soi dans l’entretien, gardez toujours un visage et un contact visuel amical malgré les tensions éventuelles.

Questions typiques lors d’un entretien

Bien que toutes les questions classiques ne figurent pas dans chaque entretien, diverses variations de celles-ci rendent inévitable l’examen de ces questions. Outre les questions relatives au CV, les points forts et les points faibles ou votre avenir dans cinq ans, les professionnels des ressources humaines s’intéressent souvent à d’autres aspects :

  • Les questions sur les échecs passés et la manière de les gérer peuvent être désagréables, mais cela montre au recruteur à quel point vous gérez votre travail de manière responsable.
  • Les « testes écrits » des entretiens d’embauche peuvent être des tests de toutes sortes, donnant à votre interlocuteur l’occasion de vous observer en train de résoudre des problèmes.
  • Préparez-vous également à répondre aux questions sur les raisons de la cessation de votre emploi actuel- avec une bonne préparation, vous ne trébucherez pas ici.
  • Si vous êtes surqualifié pour le poste, il est moins important de parler de vos emplois précédents lorsque vous postulez et plus de parler de votre propre motivation pendant l’entretien.

Négociation salariale lors de l’entretien d’embauche

Le bon moment pour poser la question sur la rémunération se situe généralement dans la deuxième phase de l’entretien et rarement lors du premier entretien. En tant que candidat, il est préférable d’éviter la démarche proactive, car elle pourrait donner une fausse impression de vous-même. Néanmoins, vous devez toujours vous préparer à toutes les éventualités d’échanges en matière de rémunération. Par conséquent, une bonne préparation est nécessaire pour s’assurer que le salaire souhaité soit négocié lors de l’entretien.

En résumé, ce que vous devez faire et ne pas faire pour réussir votre entretien :

  • Préparez-vous, préparez-vous, préparez-vous !
  • Arrivez à l’heure : ni trop tôt, ni trop tard !
  • Soyez honnête, authentique, naturel et intéressé par la conversation !
  • Soulignez habilement vos points forts lors de l’entretien d’embauche !
  • Des questions ciblées et réfléchies apportent une conclusion convaincante !
  • Utilisez l’expérience de cet entretien pour préparer les prochains !
  • Même si vous vous sentez à l’aise, vous ne devez pas donner le ton !
  • Ne tombez pas dans le piège des monologues mémorisés !
  • Ne parlez pas trop de vos plus grandes faiblesses dans l’entretien !
  • Vous ne devez jamais paraître arrogant ou absorbé par vous-même !
  • Les questions relatives à une promotion immédiate ou similaire font partie des questions taboues !
  • Ne mentez pas sur les lacunes de votre CV – elles sont humaines et explicables !

Après l’entretien d’embauche – attendre ou contacter le recruteur ?

Une fois l’entretien terminé, il faut être patient et attendre. Si vous n’obtenez pas de réponse sous 15 jours, vous devez absolument relancer le recruteur.

Peut aussi vous intéresser :

Liste des questions posées au cours d’un entretien d’embauche

Les Soft Skills : les compétences relationnelles